combattant


combattant

combattant, ante [ kɔ̃batɑ̃, ɑ̃t ] n. et adj.
XIIe; p. prés. de combattre
I
1 Personne qui prend part à un combat, à une guerre (rare au fém.). guerrier, soldat. Une armée de cent mille combattants. Le moral des combattants. « Et le combat cessa, faute de combattants » (P. Corneille). Spécialt Les combattants d'une armée, ceux qui se battent, par opposition aux non-combattants de l'intendance, du service sanitaire. — Anciens combattants : combattants d'une guerre passée, groupés en associations. — Le parcours du combattant. Adj. Troupes combattantes. Unité combattante.
2Fam. Personne qui se bat à coups de poing. adversaire, antagoniste. Séparer les combattants.
II N. m. Zool.
1(1775) Oiseau échassier (charadriidés), dont le mâle se bat au printemps.
2Poisson d'Extrême-Orient, aux vives couleurs. Adj. Poissons combattants.

combattant nom masculin Homme, soldat qui prend part directement à un combat, à une guerre. Personne qui en vient aux mains avec quelqu'un d'autre, qui participe à une rixe, une querelle (parfois féminin combattante) : Séparer les combattants. Nom donné à différentes races de volailles de taille élevée et élancée, ayant une humeur belliqueuse envers leurs congénères, cette agressivité ayant été développée chez les coqs de combat. Poisson des eaux douces stagnantes du Sud-Est asiatique, capable de respirer l'air en nature et célèbre pour les combats entre mâles, dont l'issue donne lieu à des paris. (Les œufs du combattant sont pondus dans un nid muqueux riche en bulles d'air, sur lequel veillent les parents.) Oiseau échassier du nord de l'Europe et de l'Asie, d'extension restreinte en France, et dont les mâles, vivement colorés, se livrent des combats spectaculaires. (Les combattants migrent vers les régions tropicales à l'entrée de l'hiver.) ● combattant (expressions) nom masculin Ancien combattant, qualité reconnue officiellement à celui qui a combattu dans une guerre et qui lui confère certains droits ; ironique, celui qui a pris part à une lutte militaire, sociale ou politique à un moment de l'histoire aujourd'hui révolu et qui évoque complaisamment son expérience passée. ● combattant (synonymes) nom masculin Homme, soldat qui prend part directement à un combat, à...
Synonymes :
Personne qui en vient aux mains avec quelqu'un d'autre, qui...
Synonymes :
combattant, combattante adjectif Qui prend part à un combat, qui participe à un engagement militaire : Les unités combattantes.

combattant, ante
n. et adj.
rI./r
d1./d Personne qui prend part à un combat. Une armée de vingt mille combattants.
Anciens combattants: soldats qui ont combattu pendant une guerre et qui, revenus à la vie civile, se sont regroupés en associations.
|| adj. Les forces combattantes.
d2./d Fam. Personne qui prend part à une rixe. Séparer les combattants.
rII./r n. m. ZOOL
d1./d Combattant ou chevalier combattant: oiseau de rivage (Philomachus pugnax, ordre des charadriiformes) à plastron bouffant de couleur variable, dont les mâles, au printemps, se livrent à des parades évoquant des combats.
d2./d Poisson perciforme, appelé également combattant du Siam (Betta splendens), dont les mâles se livrent à des combats mortels.

⇒COMBATTANT, ANTE, part. prés., adj. et subst.
I.— Part. prés. de combattre.
II.— Adj. Qui prend part au combat (généralement militaire). Unité combattante. Nos forces combattantes se trouvaient en mesure d'entrer en action à partir du dix-septième jour de la mobilisation (JOFFRE, Mémoires, t. 1, 1931, p. 18) :
1. Il ne cherche même pas à se souvenir de la courte période qu'il a passée dans l'armée combattante et au front.
ROMAINS, Les Hommes de bonne volonté, Verdun, 1938, p. 248.
III.— Subst. masc.
A.— [En parlant de pers.] Personne qui participe, se livre à toute espèce de combat. Et le regard dont elle l'accompagnait était celui d'une combattante, d'une femme résolue au triomphe (ZOLA, Le Ventre de Paris, 1873, p. 761) :
2. Un pion accourut, sépara les combattants et me tint à peu près ce langage : « vous paraissez avoir des habitudes turbulentes, monsieur, mais je ne vous permettrai pas de tyranniser vos camarades... »
DU CAMP, Mémoires d'un suicidé, 1853, p. 32.
En partic.
1. [En parlant d'affrontement milit.; p. oppos. à non-combattant] Soldat qui participe activement au combat :
3. Les combattants étaient singulièrement embarrassés par leurs fusils, qui ne leur servaient à rien, et qu'ils ne voulaient pas lâcher.
ZOLA, La Fortune des Rougon, 1871, p. 227.
Ancien combattant. Celui qui a participé à une guerre nationale récente; en partic. celui qui a combattu dans l'une des deux Guerres mondiales et bénéficie du statut spécial octroyé à cette catégorie d'hommes. Association d'anciens combattants :
4. — Mon dieu! dit Henri. Les anciens combattants étaient déjà assez emmerdants! Voilà que maintenant on va nous faire le coup des futurs fusillés!
S. DE BEAUVOIR, Les Mandarins, 1954, p. 253.
2. [En parlant d'affrontement sportif] Adversaire, concurrent dans une épreuve athlétique :
5. Les bavards usés du Bas-Empire remplacent les vaillants athlètes grecs et les durs combattants romains.
H. TAINE, Philos. de l'art., t. 1, 1865, p. 20.
P. métaph. :
6. ... il [Chateaubriand] n'avait pas ce qu'il faut de froideur, de ruse... pour être un conducteur de peuples; il ne pouvait être que combattant et meneur, un brillant athlète de plus : il n'en manque jamais.
SAINTE-BEUVE, Chateaubriand et son groupe littér. sous l'Empire, t. 2, 1860, p. 429.
B.— [En parlant d'animaux]
1. ICHTYOL. Poisson d'ornement originaire d'Asie, aux couleurs vives et au comportement très combatif.
2. ORNITH. Oiseau échassier appelé aussi paon de mer au caractère très combatif (cf. H. COUPIN, Animaux de nos pays, 1909, p. 97).
Prononc. et Orth. :[], fém. [-]. Ds Ac. 1694-1932. FÉR. Crit. t. 1 1787 admet combatant. Étymol. et Hist. A. 1. 1100 (Roland, éd. J. Bédier, 3188 : De cels de France XX milie cumbatanz); 1475 combattans à cheval (document cité par BARTZSCH, p. 148); 2. 1680 « celui qui se bat avec d'autres dans une rixe » (RICH.); 3. 1718 terme de chevalerie « assistant, tenant d'un tournoi » (Ac.). B. Ornith. 1775 (VALM.). Part. prés. substantivé de combattre. Fréq. abs. littér. :1 127. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 1 176, b) 1 405; XIXe s. : a) 791, b) 2 561. Bbg. BRÜCH 1913, p. 102.

combattant, ante [kɔ̃batɑ̃, ɑ̃t] n. et adj.
ÉTYM. XIIe; p. prés. de combattre.
———
I N. (le fém. est rare).
1 Personne (le plus souvent : homme) qui prend part à un combat, à une guerre. Guerrier, soldat. || Une armée de cent mille combattants. Homme. || Le moral des combattants. || Les amazones, farouches combattantes.
1 Thèbes pouvait faire sortir ensemble dix mille combattants par chacune de ses portes.
Bossuet, Hist., III, 3, in Littré.
Spécialt. || Les combattants d'une armée, ceux qui se battent, par opposition aux non-combattants (de l'Intendance, du Service sanitaire, etc.). || Le nombre des combattants était égal de part et d'autre. || La vaillance, l'intrépidité des combattants. || Les combattants, les combattantes d'une révolution, de la Résistance… ( aussi Guérillero).
2 Nommons des combattants pour la cause commune (…)
Corneille, Horace, I, 3.
3 Allez, vils combattants, inutiles soldats;
Laissez-là ces mousquets trop pesants pour vos bras (…)
Boileau, Épîtres, IV.
4 La guerre, ce n'est pas l'acceptation du risque. Ce n'est pas l'acceptation du combat. C'est, à certaines heures, pour le combattant, l'acceptation pure et simple de la mort.
Saint-Exupéry, Pilote de guerre, XVIII.
Loc. Parcours (cit. 4) du combattant. || Anciens combattants : combattants d'une guerre, groupés en associations après la fin de cette guerre.
2 Adj. Qui combat effectivement. || Troupes combattantes. || Unité combattante. || Les personnels des armes combattantes et les assimilés.Chevalier combattant (oiseau); poisson combattant. → ci-dessous, II.
3 Fam. Personnes qui se battent. Adversaire, antagoniste, rival. || Séparer les combattants.
5 C'est à coups de crosses de fusil que l'on calmait les combattants avant de les emmener cuver leur vin dans les locaux disciplinaires.
P. Mac Orlan, la Bandera, VI, p. 75.
Fig. et fam. Le combat cessa faute de combattants (allus. au vers du Cid. Combat, cit. 2), se dit par plaisanterie quand tout le monde se retire d'une discussion, d'une réunion.
———
II N. m. Zool.
1 (1775). Oiseau charadriiforme échassier (Charadriidés), scientifiquement appelé philomachus, ou machète, et communément chevalier combattant.Le combattant, oiseau migrateur, niche dans les marécages et les prairies, se nourrit de petits animaux et de plantes; le mâle se bat au printemps, contre d'autres mâles.
tableau Noms d'oiseaux.
2 Poisson d'Extrême-Orient, aux vives couleurs.Adj. || Poissons combattants.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • combattant — Combattant, m. acut. Est celuy qui combat, ou est en arroy pour combattre. Selon ce est le cry du heraut au camp clos, quand l assaillant et defendant sont commandez faire leur devoir, Laissez les aller les vaillans combattans. c. ceux qui cy… …   Thresor de la langue françoyse

  • Combattant — Com bat tant , a. [F.] (Her.) In the position of fighting; said of two lions set face to face, each rampant. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • combattant — COMBATTANT. s. m. Homme de guerre marchant en campagne sous les ordres d un Général. Une armée de trente mille combattans. [b]f♛/b] Il se dit aussi en parlant d Un des soutenans ou des assaillans d un Tournoi. Quand les deux combattans furent en… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • combattant — Combattant. s. m. Celuy qui est en estat de se battre. Une armée de trente mille combattants …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Combattant — Pour les articles homonymes, voir Combattant (homonymie). Betta splendens …   Wikipédia en Français

  • combattant — (kon ba tan) s. m. 1°   Homme armé pour la guerre. •   Thèbes pouvait faire sortir ensemble dix mille combattants par chacune de ses portes, BOSSUET Hist. III, 3. •   Sous couleur de punir un injuste attentat, Des meilleurs combattants il… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • COMBATTANT — s. m. Homme de guerre marchant en campagne sous les ordres d un général. Une armée de trente mille combattants.   Il se dit plus ordinairement de Ceux qui prennent actuellement part à un combat. La nuit vint séparer les combattants. Prov. et fig …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • COMBATTANT — n. m. Homme de guerre marchant en campagne sous les ordres d’un chef. Une armée de trente mille combattants. Il se dit aussi de Ceux qui, dans une armée, prennent part aux combats, par opposition à ceux qui n’y prennent pas part, tels que les… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • combattant — n. warrior, fighter, opponent; contestant adj. tending to fight, combative …   English contemporary dictionary

  • combattant — com·bat·tant …   English syllables